Archives par mot-clé : Riva di Fuveau/Jas de Bassas

Projet Sécurisation, « Aux abords du Rond-Point de l’Europe », des progrès ?

Que penser des premiers aménagements autour du rond point de l’Europe ?

Nouveau passage piéton au rond point de l’Europe côté Brogilum

5 septembre 2019 : De bon matin des tractopelles déboulent sans prévenir, autour de rond-point de l’Europe, au milieu de la circulation, sans véritable signalisation de chantier et défoncent les rebords existants côté départ vers Gréasque. Dans la foulée une couche d’enrobé noir est posée faisant office de trottoir neuf et un 2ème passage piéton non protégé est créé côté départ vers La Bouilladisse. Pour L’instant cela ne correspond pas vraiment aux aménagements sécurisés annoncés autour du rond point. Voir le plan des aménagements prévus

Les travaux démarrent Av. Maréchal Leclerc (cheminement piéton et vélo) :

Le coté futur cheminement piéton bordé de plots et d’un signalisation adaptée au chantier

6 Septembre 2019 :  Les travaux comment aussi de l’autre coté de l’Avenue, côté futur cheminement piéton et vélo.

1er septembre 2019 :  Après avoir dégagé les bas côtés, Les travaux se poursuivent par l’élargissement de la voirie entre la copropriété Riva di Fuveau et le  rond-point de l’Europe, le creusement d’un large fossé (petit bassin de rétention) dans le virage et d’une tranchée dans le terrain vague à la lisière des arbres, en direction du Vallat, pour faire office d’exutoire pluvial.

Élargissement de l’avenue, entre Riva du Fuveau et le rond point de l’Europe

Juillet 2019 : Le travaux démarrent Av. du maréchal Leclerc (RD 46), sur le tronçon situé entre le carrefour de l’îlot Chemin des Vertus et le Rond-point de l’Europe, par le démontage de la signalisation en place, la mise en place d’une signalisation de chantier et l’installation d’un base de chantier pour les engins de travaux publics, dans le prolongement de la copropriété « Riva Di Fuveau ». Le tronçon est mis en mode « circulation alternée », situation qui devrait se poursuivre jusqu’à la mi-novembre 2019, si le chantier ne prend pas de retard.

15 mai 2019 : Il semblerait que la position de la municipalité a évolué sur l’absence de passage protégé pour traverser l’avenue Maréchal Leclerc en venant du chemin des vertus, pour aller au centre commercial, donnant d’une certaine façon crédit à nos remarques précédentes. 

Extrait compte rendu du conseil municipal du 29 avril 2019.
– Question de » Mme PELLENZ : Lors de la réunion de présentation du projet, il y avait eu des questions notamment sur les moyens de traverser la route et pour arriver jusqu’à Fuveau. On avait évoqué un passage protégé. Le Département n’avait pas voulu limiter la vitesse sur cette portion de route. Est-ce que le projet a évolué dans ce sens et qu’est-ce qu’il en est ?
– Réponse de M. GOUIRAND : Il va y avoir un passage protégé au niveau du rond-point de l’Europe, cela nous a été validé par le Département, qui rejoindra la partie de voie verte que nous allons réaliser très prochainement le long du CD46 entre le chemin des Vertus et le rond-point de l’Europe. Il va également y avoir un passage piéton, à la limite de l’agglomération*, pour permettre aux personnes, et notamment aux collégiens venant du chemin des Vertus, d’accéder à la voie verte pour rejoindre le petit centre commercial du Jas de Bassas (Netto, Marcel & Fils, etc….).
* (à la limite de l’agglomération)
comprendre au niveau du panneau « Fuveau »

Aménagement av. Maréchal Leclerc : Le projet présenté

Plan de l’ensemble des travaux et aménagements projetés

Janvier 2019 : Sur ce plan apparaissent des passages protégés autour du rond point de l’Europe qui devraient une fois réalisés donner satisfaction aux habitants situés de l’autre coté de la RD 96.
Par contre le problème des piétons qui viennent du chemin des vertus pour se rendre au centre commercial sans faire tout le tour du Rond-point de l’Europe n’est pas traité.  

Réunion publique d’information le 9 octobre 2018

Réunion publique d’information organisée par la mairie pour présenter les projets secteur Rond-point de l’Europe : « voies douces et sécurisation piétonnière » (Îlots des Vertus, Rond-point de l’Europe, Cité Brogilum), le mardi 9 octobre, salle du conseil municipal à 18 h.
Phase 1 :
 Prolongement des pistes cyclables et piétonnières de l’îlot du chemin des vertus  au rond-point de l’Europe (Maîtrise d’ouvrage communale)
Phase 2 : Création de cheminements piéton et vélo du rond point de l’Europe au hameau  Brogilum (Maîtrise d’ouvrage départementale)

Compte rendu de la réunion dans l’ordre
des présentations des 2 projets

1- « Voie « Verte » RD 96. (Compétence Département, ex CG13)

RD 96 après le Rond-Point de L’Europe Vers Brogilum. La voie verte sera à droite en montant.

Présentation : Les représentants de la direction des routes.
Il est prévu de créer une voie verte, en bordure de la RD 96 entre la cité Brogilum et le Rond-Point de l’Europe du côté des lotissements récemment construits (Les Mésanges, Les Mélissanes, etc..) et rien de l’autre côté (pas de trottoir). Il est prévu de reprendre le tracé de la RD 96 (décaler) sur cette portion et de procéder un re-goudronnage rendant la circulation moins bruyante. Pour réaliser ces travaux, des bandes de terrains le long de la route seront être achetées à l’amiable aux riverains, par le département, lorsque c’est nécessaire.

– La « Voie Verte »
sera de 3 mètres de large séparée de la voie de circulation par un aménagement paysagé de largeur variable (4 mètres au maximum), et permettra aux – piétons (enfants en particuliers) et vélo de longer la RD 96 en sécurité.

– Comment traverser : Il est prévu par le Département que les piétons iront pour traverser jusqu’au Rond-Point de l’Europe, profiteront du ralentissement de la circulation à ce niveau, et d’un terre-plein entre les 2 sens de circulation pour traverser en deux temps, vers le centre commercial, vers le village, ou vers le collège, sans création de passage protégé.
– Demande des habitants de passage clouté : Refusé,
– Demande des habitants de feux tricolores : Refusé,
– Demande d’éclairage public au niveau du Rond-point de l’Europe (compétence mairie) : Refusé
– Impossible aussi d’installer un éclairage uniquement sur la voie dite » Verte » entre Brogilum et le Rond-Point de l’Europe, car hors agglomération.
Pourtant cette voie sera empruntée par les enfants pour se rendre au collège et l’hiver il fait nuit le matin et le soir tôt….Il n’est pas tenu compte des habitudes des habitants : Actuellement les enfants traversent plus haut, à leurs risques et périls, au niveau de l’impasse des vertus, qui constitue un raccourci pour aller au collège Font D’Aurumy.

Aménagements prévus autour du Rond-Point de L’Europe

Quand il est expliqué au Département (Représentants direction des routes) que le problème rencontré pour traverser la RD 96, n’est pas vraiment traité et pas réellement résolu par ce projet, les représentants du Département proposent en « Off » à la mairie de fermer les yeux, et de ne pas effacer les bandes blanches, si la mairie souhaite en faire peindre autour du Rond-Point de l’Europe sur les quatre voies d’accès. Mais, rien de plus.

Par contre M. Daniel Gouirand (Adjoint aux grand travaux) a confirmé après le départ des quatre représentants de l’ex Conseil Général que la ville lors des travaux la concernant, fera installer au Rond-Point de l’Europe des fourreaux pour le passage de câbles dans le futur et procédera à la matérialisation au sol de passages pour piétons sur les quatre chaussées du Rond-Point de l’Europe.

Commentaire CIQ :
 Un effort est fait pour des aménagements sécurisants autour du rond point de l’Europe, mais il manque encore le plus important peut-être, un passage protégé, coté Avenue du Maréchal Leclerc pour se rendre au centre commercial . S’imagine -t-on que les piétons arrivant du coté de l’avenue Maréchal Leclerc, par le cheminement piéton nouvellement crée, vont faire tout le tour du rond-point pour aller au centre commercial ? (voir le plan)

– La vitesse sur la RD 96 :
 Elle restera autorisée à 80 km/h en approche au niveau du Rond-Point alors qu’elle est à 70Km/h au niveau de la Cité Brogilum. Le département ne veut pas baisser la vitesse, même à 70Km/h… C’est le même cas de figure de l’autre coté du Rond-Point

– Planning :
Achats des terrains, affinage du projet et préparation du chantier entre fin 2018-fin 2019. Travaux et fin des travaux fin 2020.

2- Cheminement Piéton et Vélo, avenue Maréchal Leclerc (RD 46)

RD 46 vers le chemin des Vertus. Le cheminement piétonnier sera coté droit de la route.

Entre le Rond- point de l’Europe et le carrefour/départ du Chemin des Vertus vers le collège. (Compétence mairie) Présentation M. Daniel Gouirand :
D’entrée, il nous est expliqué que cette 2ème partie est prévue dans un milieu contraint (moins de place disponible de part et d’autre de l’avenue). Il s’agit d’un projet plus réduit, sur l’emprise foncière déjà existante de la RD 46 (appartenant au Département) et moins ambitieux financièrement.

Coût du projet : 315 792€ financé par nos impôts locaux à raison de 55% Département, 15% Métropole, 30% la Commune.

– Le projet consiste en une voie piétonne et vélo, double sens, de 3 mètres de large, séparée de la route par un muret, bordée de l’autre côté, par une rambarde au niveau du franchissement du Grand Vallat, d’un fossé par la suite, puis des murs crépis de clôture des constructions récentes et donc situé coté des habitations et du Chemin des Vertus, le tout avec un éclairage public double (coté voirie et coté chemin piéton). Cette voie se trouvera au niveau du Rond-point de l’Europe dans le prolongement du projet « Voie Verte Département » et en assurera la continuité vers le village et le collège.
Une possibilité de traverser la voie piétonne est anticipée pour l’accès d’un riverain, une seconde sera peut-être à envisager pour un autre riverain (La demande/autorisation passe par le département).
A la demande de riverains la voie sera peut-être prolongée de quelques mètres vers le Chemin des Vertus pour traverser « hors boue », l’ilôt paysager au carrefour.
A noter : Un éclaire public  est prévu en partie haute côté route et partie basse côté cheminement piéton. Une bonne chose pour faire baisser le sentiment d’insécurité des enfants et des personnes âgées.

– Côté opposé de la RD 46, on se limitera à raboter, le virage en face le départ du Chemin des Vertus et de l’avenue Santa Theresa Di Riva, à créer un tout petit bassin de rétention (obligatoire) et de procéder à la requalification du fossé jusqu’aux abords du centre commercial, donc toujours pas de trottoir de ce côté-là.

Emprise de l’Avenue Maréchal Leclerc élargie dans le virage face au carrefour

– Réalisation des travaux : Prévue début 2019.

Situation vue du ciel, en rouge tracé des deux projets de voies piétonnes et vélos

– Comment traverser la RD 46 (Avenue Maréchal Leclerc) pour aller vers le centre commercial ?
Daniel Gouirand, reconnait qu’il n’a pas trouvé de solution pour permettre de traverser la RD 46 au niveau du Grand Vallat, à partir du chemin piéton vers le centre commercial et vice-versa. Les arguments : Il faudrait partir dans un trop gros chantier, un trop gros dossier, en raison du Grand Vallat avec un gros Budget, que la commune n’a pas.
Conseils donnés : Il est donc conseillé aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas, impasse pour laquelle le CIQ continue à demander l’installation d’un éclairage public.

Conclusion :
Ces projets proposent des améliorations, toujours bonnes à prendre, mais nous sommes encore est loin d’une véritable sécurisation des déplacements piétons dans le secteur.

Commentaire CIQ : La demande prioritaire des habitants riverains : Particulièrement aux enfants de pouvoir traverser en toute sécurité la RN 96 et l’avenue Maréchal Leclerc pour aller au collège du Font d’Aurumy ou pour les adultes au centre commercial, n’est pas totalement traitée dans ces projets.

Tracés en blanc, les passages protégés que les riverains aimeraient bien voir réalisés.

Informations annexes :
– En complément, il nous est reconfirmé que la mairie a déposé une demande d’entrée de ville à la métropole pour le rond-point de l’Europe, qui permettrait peut-être de sécuriser les abords immédiats du rond-point et laisse un espoir pour plus tard.
– Les travaux d’enfouissement de la ligne à haute tension et son raccordement, devraient être finis en totalité vers mars-avril 2019.

Av. Mal. Leclerc : Lot. Grand Vallat, Caserne des Pompiers, Casino, Services Techniques, Riva di Fuveau

Le supermarché « Casino » à l’origine de nuisances un dimanche après-midi

Marquage au sol devant le supermarché

Dimanche 7 juin 2020, 13h30, des riverains du Supermarché « Casino », se sont émus des nuisances sonores constatées sur le Parking du supermarché un dimanche après-midi et entendues tout autour.
En effet afin de refaire le marquage au sol des emplacements sur le parking et diverses signalisations au sol, l’entreprise mandatée pour ces travaux, n’avait semble-t-il pas eu le choix d’opérer à un autre moment de la semaine, avec machines de peinture très bruyantes tandis qu’une autre personne passait un souffleur.
Visiblement, ni l’entreprise effectuant ces travaux, ni la société Casino n’avait demandé d’autorisation en Mairie pour faire ces travaux un dimanche après-midi …et encore moins prévenu les riverains des nuisances.
La société Casino a été prévenue, ainsi que le Cabinet du Maire de ces faits par les riverains qui de leur coté auraient souhaités profiter d’une tranquillité dominicale, généralement bien méritée.

L’avenue axe central du nouveau Fuveau ou simple voie de transit ?

Depuis les années 80 et l’urbanisation progressive de toute la zone, allant de l’avenue du Maréchal Leclerc jusqu’à la RD 96, avec la construction des lotissements du Grand Vallat, du domaine St François, de ceux de la Bégude et de l’Ouvière, etc…l’avenue Maréchal Leclerc apparaît de plus en plus à nos yeux, comme un nouvel axe central structurant pour l’agglomération de Fuveau. Les aménagements progressifs et morcelés de l’avenue, nous laissent perplexes sur l’orientation réelle future que les aménageurs envisagent de donner à cette avenue.
Il  paraîtrait cohérent de completer son urbanisation de part et d’autre par des constructions à visage humain, de redéfinir la destination d’espaces comme ceux occupés par les services techniques, la gare routière, etc… .
Dans le même temps, on observe que l’avenue sert de plus en plus de voie de transit (RD46) pour le traffic des véhicules et camions venant de la Bouilladisse ou de Gréasque qui passent  par cet axe pour aller vers Rousset et Trets au lieu de descendre par la RD 96 et de bifurquer au carrefour de la barque, sans qu’il y ait semble-t-il, malgré les  récents travaux , de stratégie mise en place pour réduire ce traffic de transit.

Il nous semble que l’aménagement de la RD 46, en traversée de Fuveau, devrait être étudié globalement, vu que ça va devenir une avenue urbaine et faire l’objet de concertation avec les CIQ et la population.

Clôture végétale ou pare-vue plastique ?

On observe par ailleurs que cette artère est bordée en de nombreux endroits de pare-vues en plastique de divers modèles (il semble bien que tout est permis en la matière), que ce soit en limite de propriétés privées ou communales. C’est manifestement inesthétique pour l’artère la plus fréquentée du point de vue circulation automobile et de surcroît, source de pollution.
Qu’en dit l’Agenda 21 ?

Exemples tout au long de l’avenue

Vitesses et ralentisseurs sur l’ Avenue

Il y a peu la vitesse était encore à 70km/h sur cette avenue, mais depuis différents aménagements ont été réalisés allant dansle sens d’une baisse de la vitesse autorisée.

Le ralentisseur situé au bout de la gare routière : aux normes ou pas ?

Depuis sa réalisation ce ralentisseur suscite interrogations.

A la lecture du Décret n°94-447 du 27 mai 1994, relatif aux caractéristiques et aux conditions de réalisation des ralentisseurs, il semblerait bien que celui-ci sur l’Avenue Maréchal Leclerc ne présente pas tous les critères requis pour être conforme à la Loi :

« L’implantation des ralentisseurs est limitée aux agglomérations A l’intérieur des zones visées à l’alinéa ci-dessus, ils ne doivent être implantés que :
– Sur une section de voie localement limitée à 30 km/ h 
« 
Dans le sens Rond-point du Général de Gaulle vers la caserne des pompiers, un panneau 30km/h est bien posé à une trentaine de mètres avant le ralentisseur. Mais dans l’autre sens, le panneau 30Km/h est à plus de 500 mètres juste avant le précédent ralentisseur, puis plus rien ?

« L’implantation des ralentisseurs est interdite sur des voies où le trafic est supérieur à 3 000 véhicules en moyenne journalière annuelle ». Or la Circulation actuelle peut être évalué à entre 10 et 15 000 véhicules /jour.

« Elle est également interdite en agglomération au sens du code de la route :
-sur les voies à grande circulation
«  (Ce qui semblerait être le cas de la RD 46). « sur les voies de desserte de transport public » (Bus scolaires, ligne 170)
« de personnes ainsi que sur celles desservant des centres de secours » (Ce qui serait le cas avec la casernes des pompiers)

A suivre ….

Le plateaux ralentisseur situé au niveau de l’ancienne maison du garde-barrières : Aux normes ou pas ?

Il s’agit d’un un plateau traversant ralentisseur surélevé, établi dans un carrefour équipé de feux tricolores.
Les « normes » ne sont exactement pas les mêmes que pour le ralentisseur précédent :
Il peut se poser en section courante, en carrefour, sur les branches d’un giratoire, sur des voies à 50 km/h ou en zone 30. Pas de seuil de trafic, quelques restrictions d’implantations toutefois :

  • Pas dans les 100 m d’une entrée d’agglomération sauf dans certaines cas
  • vérifier qu’ils n’engendrent pas de vibration sur les OA
  • Sur les voies de déclivité >15%
  • Hauteur limitée à 15 cm
  • Limites détectables et repérables par aveugles et malvoyants
  • Franchissable par les PMR
  • Pente des rampes comprises entre 5% et 10% avec limite à 7%, si ligne régulière de Transport en Commun avec trafic significatif de bus
  • Coefficient d’adhérence minimum exigé
  • Bonne perception exigée
  • Parfaite cohésion du plateau
  • Tenue garantie dans le temps
RD 46 – Plateau traversant ralentisseur au niveau du carrefour avec l’Avenue Alexandre Philip

Tous ces éléments sont-ils respectés ?
La signalisation de la vitesse est ambiguë, (dans un sens un panneau 30 km/h à l’aplomb du plateau, dans l’autre sens un radar pédagogique qui incite à ralentir, sans information précise de vitesse) et semble incomplète.
Ce plateau ralentisseur fait clairement double emploi avec les feux tricolores qui auraient pu suffire.
On peut, en faisant un effort d’imagination, penser qu’il a été réalisé pour éviter que les feux soient grillés à grande vitesse notamment la nuit, et pour aussi décourager ceux qui roulent très vite entre les deux carrefours giratoires de l’Europe et du Général de Gaulle.

RD 46 – Plateau traversant ralentisseur au niveau du carrefour avec l’Avenue Alexandre Philip

Une fois encore on regrettera qu’il n’ait pas eu la moindre concertation avec le CIQ, ni avec la population avant de décider et de mettre en oeuvre cet aménagement.

Avec le nouveau plan de circulation en vigueur dans le centre village, ce carrefour est devenu très circulé et incommode pour de nombreux usagers.

Pétition des riverains contre les nuisances occasionnées
par le supermarché « Casino »

Toiture du supermarché équipée de climatiseurs jugés trop bruyants

14 octobre 2019 : Suite à la remise en mairie de la pétition, Mme le maire a envoyé un courrier au directeur de l’Etablissement.
2 Juin 2019 : Secteur « Grand Vallat » et chemin des Sources, les riverains du Supermarché « Casino » lancent une pétition, à la suite de nuisances sonores constantes (les climatiseurs sur la toiture du Casino seraient vétustes et bruyants), plus des nuisances sonores quotidiennes liées aux livraisons ( livraisons dés 6h du matin, camions moteurs en marche, plus moteurs frigorifiques en marche), des cartons et emballages divers sont retrouvés régulièrement dans les jardins environnant après chaque coup de mistral en l’absence de rangements et de précautions suffisantes prises à l’arrière des bâtiments.
Les riverains sont déterminés à obtenir des améliorations.
Lire le texte de la pétition remise en mairie à la mi-septembre 2019 avec une quinzaine de signatures.

Demande d’un accès approprié au Centre Commercial de l’Europe
Accès piéton actuel au centre commercial,

27 Mai 2019, impasse Jas de Bassas : Une demande est faite auprès de la mairie, par le président du conseil syndical de Riva Di Fuveau, pour un accès plus approprié, en parallèle aux escaliers existants, vers le Centre Commercial de L’Europe, en bout de l’impasse du Jas de bassas,  pour les personnes avec poussette et/ou à « Mobilité réduite ».
A la suite de quoi deux jours plus tard La directrice générale des services, répond : « Suite à la suggestion d’un Fuvelain, les services techniques se sont déplacés et ont chiffré une rampe qui ne sera pas « PMR » mais qui améliorera considérablement l’accès au parking. Ce chiffrage (je l’ai reçu hier) sera soumis aux arbitrages budgétaires du prochain budget qui doit être voté fin juin ». A suivre …
On remarquera au passage que l’accès piéton actuel est de l’autre coté de la chaîne, du coté de la RN 96 et non de l’impasse du Jas de Bassas.

Reprise de l’enrobé avenue Maréchal Leclerc (RD 46) par le Département
Trottoir souillé par l’entreprise de goudronnage

C’est est une route départementale classée zone bruyante, sensible à enjeu fort au PPBE du Département, la chaussée devrait donc être revêtue avec un BBTMa (enrobé acoustique), mais rien n’indique que c’est cela qui a été fait.
24 mai 2019 :  Goudronnage avenue Maréchal Leclerc : Le marquage au sol a été effectué. Les travaux sont finis. 
18 Mai 2019 :
Les trottoirs ont été nettoyé, mais il y n’y a toujours pas de marquage au sol , ni aucune signalisation sur ces travaux.
3 mai 2019 : Les travaux de signalisation au sol (peinture) avenue du Maréchal Leclerc, sont prévus du 6 Mai au 17 Mai.
2 Mai 2019 : Suite à la reprise de l’enrobé avenue Maréchal Leclerc, plusieurs riverains du quartier nous alertent sur le fait que l’entreprise mandatée par le Département a quitté le chantier en laissant le trottoir dans un état lamentable entre le carrefour avec l’avenue Alexandre Philip et les services techniques.
Suivi de chantier défaillant ? et l’ « Attestation d’achèvement de Travaux » ?
Nous prenons contact avec les Services de la Commune pour demander le nettoyage et la remise en état des trottoirs qui ne sont plus vraiment utilisables, par les usagers du quartier. Il nous est répondu qu’ils sont déjà au courant, mais le soir même, aucun coup de balais n’avait été donné.  A Suivre …

30 avril 2019 : Une fois le goudronnage terminé, les travaux de signalisation au sol (peinture) avenue du Maréchal LECLERC, sont prévus du 6 Mai au 17 Mai.

24 avril 2019 : Renouvellement des couches de roulement sur voie départementale (RD 46) à l’initiative du Département.
Des travaux de refection de la chaussée, reprise d’enrobés (Goudronnage) sont prévus du rond-point du Général de Gaulle (Pharmacie) jusqu’à l’intersection avec l’avenue Alexandre Philip (ancienne maison du garde-barrière). Pour cette raison, la plus grande partie de l’avenue Maréchal Leclerc (au niveau du parking de la gare routière, de la caserne des pompiers, du supermarché Casino, devant les services techniques) sera en mode circulation alternée du 24 Avril au 07 Mai 2019, si le chantier respecte les délais prévus.
Ces travaux sont pris en charge par le département y compris financièrement.

Commentaire du CIQ : Dans le quartier, personne n’avait pensé à l’avenue Maréchal Leclerc, comme rue à goudronner en priorité, le principal intérêt serait que profitant de ces travaux, le ralentisseur situé au niveau des feux tricolores soit mis aux normes (légère diminution de l’écart de niveau), mais il semble que ce n’est pas prévu.

Visite surprise de Christophe Castaner (Ministre de l’intérieur) à Fuveau
Le Ministre de l’intérieur en visite chez les pompiers volontaires de Fuveau (Sources FR3)

26 Avril 2019 : La circulation et les habitudes des riverains sont perturbées, une partie de la journée le vendredi 26 avril, avenue du Maréchal Leclerc, en raison de la venue très sécurisée du Ministre de l’Intérieur à la caserne des Pompiers de Fuveau. Accueilli par le lieutenant  Eric Festa, Christophe Castaner était accompagné du Préfet, du Président des Pompiers 13, du Colonel Grégory Allione, de Mme le Maire dans ce centre de secours qui compte 87 volontaires sur 94 sapeurs-pompiers. La visite s’est terminée par un repas.
Connaitre les raisons de la visite, (Sources FR3)

Christophe Castaner et Anne-Laurence Petel à la caserne de Fuveau

26 Avril 2019 : Anne Laurence Petel (Député d’Aix en Provence et du Pays d’Aix) était aussi présente à la cérémonie . Extrait de son discours :  » Je suis honorée et ravie d’avoir pu accueillir le 26 avril le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans ma circonscription pour des annonces sur le statut des Pompiers volontaires. Le volontariat, c’est la pierre angulaire de notre modèle de sécurité civile. C’est l’engagement de ces 200 000 pompiers volontaires que le ministre de l’Intérieur est venu saluer en rendant visite au centre d’incendie et de secours de Fuveau. 80% des sapeurs pompiers sont volontaires et leur statut pourrait être mis à mal par la directive européenne sur le temps de travail. »

Projet de cheminement piéton avenue Maréchal Leclerc entre le carrefour des vertus et le rond point de l’Europe

9 octobre 2018 : Une réunion d’information est organisée en mairie pour présenter un projet de cheminement piéton avenue du Maréchal Leclerc (D 46) entre le carrefour avec le Chemin des Vertus et le Rond-point de l’Europe. Voir le détail de la réunion et du projet .
Lors de cette réunion, Daniel Gouirand conseille malgré tout aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds, de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas, impasse pour laquelle le CIQ continue de demander l’installation d’un éclairage public.

Accident Grave Avenue Maréchal Leclerc !
Hélicoptère survolant le quartier, pour identifier le lieu de l’accident

Dans l’après-midi de mardi 19 juin 2018, avenue Maréchal Leclerc, juste avant les services techniques, un grave accident est survenu entre une moto et un véhicule, au débouché de l’impasse des fleurs et de l’impasse de l’anse.  Les secours arrivés sur place rapidement ont fait de leur mieux. En raison de la gravité de l’état du motard, il a été fait appel à un hélicoptère de la sécurité civile qui est venu se poser à coté des services techniques. Finalement après un long moment, de soins sur place, le blessé a été évacué dans un VSAV.

On ne le dira jamais assez : Avenue Maréchal Leclerc vitesse limitée à 50km/h, Soyez Prudents !

Cérémonie de remise de décorations au chef de centre des pompiers de Fuveau :

Le 23 mars 2018, à la caserne des sapeurs-pompiers de Fuveau, avenue du maréchal Leclerc, le CIQ était représenté par Guy Arnaud et le président du CIQ à cette cérémonie protocolaire ou le lieutenant des pompiers Eric Festa à reçu le médaille de la ville de Fuveau et l’insigne de chef de centre des pompiers de Fuveau des mains du colonel Grégory Allione, chef du corps des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône.

Étaient présents en nombre les élus de la majorité municipale, ainsi que Jean-François Dubus, des pompiers « haut gradés » en uniforme (tenue bleue nuit, képi, gants blancs), ainsi que des anciens pompiers, les familles des pompiers et du public. L’effectif de la caserne est important, 60 sapeurs-pompiers environ dont quelques femmes, d’après ce que nous avons pu voir, vêtues d’une veste jaune fluo et d’un casque de pompier. C’était une excellent idée d’organiser ce genre de cérémonie ouverte au public. Elle permet de découvrir la caserne, les équipements et de rencontrer les pompiers de Fuveau dans d’autres circonstances que dans les conditions souvent dramatiques, ou la population fait appel à eux.

De gauche à droite: Eric Festa, le maire de Bouc Bel Air, le colonel Grégory Allione, Mme le maire de Fuveau

Après la première partie protocolaire de remise de décoration, tout le monde fut invité à une deuxième remise, celle d’un buffet apéritif bien fourni et très convivial.
En cas de besoin, Tel : 04 42 58 53 61

Maison du garde barrière :
Clôture du jardin réparée au niveau du feu tricolore

Début Février 2018, la clôture du jardin est réparée. 

Les habitants du logement doivent être rassurés.

Accident avenue Maréchal Leclerc, au niveau de la maison du garde barrière et du feu tricolore :

 

Vers le 20 novembre 2017, pour une raison inconnue et alors qu’un radar pédagogique invite fortement les automobilistes à ralentir à 30km/h, un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule,  venant percuter le feu tricolore, provisoirement hors service , démolissant le grillage en bordure de la route, pour finir sa course dans le jardin de l’ancienne maison du garde barrière, toute récemment rénovée et transformée en logement social depuis 2016.
Peu après un feu tricolore de chantier a été mis en place, une protection sur la base poteau sectionné et un ruban de signalisation (rubalise) pour clôture provisoire du jardin, en attendant mieux.

Tout récemment le feu tricolore a été réparé, mais pas la clôture.

Le jardin de la maison du garde barrière, endommagé par un véhicule incontrôlé.

Ce n’est pas le premier accident de voiture cette année, sur l’avenue du maréchal Leclerc. En effet le 15 janvier 2017, un conducteur ayant perdu le contrôle de son véhicule avait  largement endommagé la clôture des Services Techniques. (Dont on a du mal à comprendre qu’ils soient encore localisés en 2017, en plein centre de la future nouvelle ville de Fuveau qui se dessine au fil des ans)

Trottoirs avenue Maréchal Leclerc : Une curiosité !

brusquement la largeur du trottoir rétrécit. Adieu normes, poussettes, curieux…, non ?
Trottoir subitement rétrécit en direction du centre village, en passant devant les services techniques, Curieux ?

2014 : Demande de pose de brise vue sur le site du magasin Casino

Le CIQ Saint-François avait sollicité par lettre remise en mains propre, le 12 décembre 2014, le gérant du supermarché Casino pour la pose d’un brise vue, le long de la limite grillagée, située au Nord de la parcelle (Coté parking). Il nous avait confirmé avoir transmis la demande avec avis favorable aux services gestionnaires du patrimoine bâti de Casino.
Depuis le brise vue a été posé . C’est une affaire classée.

Brise vue posé à la demande du CIQ, le long du parking « Casino »

Quartier du Jas de Bassas /Riva di Fuveau : Tour d’horizon

Parking temporaire créé derrière la résidence Riva di Fuveau, les 5 et 6 septembre 2020

Lors du week-end des samedi 5 et dimanche 6 septembre prochains, à l’occasion du Forum des Associations, du Village des entreprises, du Salon des Écrivains en Provence et de la Foire St-Michel des producteurs locaux, le terrain vague (parcelle communale) situé entre le Grand Vallat et la résidence Riva Di Fuveau sera utilisé, d’après ce qui nous est indiqué par la Direction générale des services, comme « parking temporaire de festivités » pour les véhicules des visiteurs souhaitant assister à ces manifestations.

Entrée / Sortie du parking temporaire

Cette decision a été prise par arrêté municipal et, nous sommes obligés de le dire, en l’absence de toute concertation, ni avec les riverains, ni avec le CIQ.
Les résidents de la copropriété de Riva Di Fuveau ont été prévenus directement par la Mairie de la publication de cet arrêté.
– Voir le détail et les modalités d’application dans le document téléchargeable.
– Cette décision peut faire l’objet d’un recours.
Un autre parking est crée dans le quartier « La Roucaoudo » et soumis aux mêmes dispositions.

A la lecture de l’arrêté nous constatons que :

Ce parking temporaire fait l’objet d’un arrêté permanent, qui laisse supposer que le terrain pourra être utilisé pour d’autres manifestations, à tous moments dans l’année.

– Article 4 : Le tonnage est limité à 5,5 Tonnes, ce qui permet non seulement le stationnement de voitures (poids généralement inférieur à 1,5 tonnes), mais aussi d’engins plus lourds comme des camions, avec une possibilité de dérogation pour autoriser le stationnement d’engins de tonnage supérieur à 5,5 Tonnes, malgré la présence d’un revêtement en terre.

Au final

il semblerait que ce terrain n’a pas été utilisé lors du week-end des 5 et 6 septembre.

Le Grand Vallat à sec en juillet

Le Grand Vallat à sec, vu du pont de l’impasse du jas de Bassas

4 juillet 2020 : Barrière DFCI – RD 46 / Riva di Fuveau

La parcelle située au Sud Est de la Résidence « RIVA DI FUVEAU » est accessible, depuis la fin des travaux sur le virage de la RD46 par une barrière DFCI. Cette barrière reste souvent ouverte. (Voir photo)
Les Services de la Mairie ont été prévenus de cette situation, par le Président du CS « RIVA DI FUVEAU » . Les Services techniques ont fait le nécessaire dans les jours qui ont suivi.

Avril 2020, Mise à jour de la limitation de tonnage dans l’impasse

La limitation du tonnage à une tonne et demi avant de passer sur le pont semble assez raisonnable, compte tenu des fissures apparues après sa restauration en 2017.

Mars 2020, travaux d’entretien du Grand Vallat

Le Grand Vallat vu de l’Avenue Maréchal Leclerc

Début mars 2020, des travaux d’entretien réalisés (abattage d’arbres, élagage, débroussaillage dans le lit du cours d’eau) par le SABA (Syndicat d’Aménagement du Bassin de l’Arc) ont débuté le long des berges du Grand Vallat, à partir du rond point de l’Europe vers l’impasse du Jas de Bassas, ils devraient se prolonger derrière les services techniques, puis devant le Casino et jusque vers le pont, avenue du 8 mai 1945. 

La fin du chantier était prévue pour fin avril, mais avec le confinement il risque de prendre du retard. Le programme d’entretien prévoit de se continuer au-delà de la portion située sur notre CIQ, en direction du bas de la Commune, le long de la RD 46 jusqu’au pont de chemin de fer.
Consulter le site du Syndicat d’Aménagement du Bassin de l’Arc

Octobre 2019, demande d’un accès approprié au centre commercial de L’Europe depuis l’impasse du Jas de Bassas.

9 octobre 2019 : Pour l’accès piéton au Centre Commercial avec poussette et/ou caddie les chalands du quartier attendent toujours. Tandis que l’escalier de fortune est mal positionné, du mauvais coté de la chaîne (RD96). Il serait plus utile côté impasse.

Accès piéton actuel, au centre commercial, par l’impasse du Jas de Bassas.


29 mai 2019 :
La Directrice Générale des Services Mairie de Fuveau, nous répond : « Suite à la suggestion d’un Fuvelain, les services techniques se sont déplacés et ont chiffré une rampe qui ne sera pas « PMR » mais qui améliorera considérablement l’accès au parking. 
Ce chiffrage (je l’ai reçu hier) sera soumis aux arbitrages budgétaires du prochain budget qui doit être voté fin juin 2019″. Depuis « Silence Radio »

27 mai  2019 : A la demande de plusieurs habitants, une intervention est faite auprès de la mairie, par le Président du Conseil Syndical de Riva Di Fuveau, pour demander un accès plus approprié, en parallèle aux escaliers existants, vers le Centre Commercial de L’Europe, en bout de l’impasse du Jas de Bassas,  pour les personnes avec poussette et/ou à « Mobilité réduite ». A Suivre … Rappel : Lors de la réunion du 8 octobre 2018, sur le projet de cheminement piéton avenue Marécal Leclerc vers le Rond-point de l’Europe, Daniel Gouirand avait conseillé malgré tout aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, Chemin des Vertus, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds, de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas.

Février 2018, le pont patrimonial continue à se dégrader !

Côté pont, les fissures se propagent progressivement sur toute la hauteur et sont visibles de part en part. Malgré plusieurs signalement successifs aux services (mairie), malgré les promesses, il ne s’est strictement rien passé.

Novembre 2017, Les attentes sont toujours les mêmes…

Les  demandes des riverains, du président du conseil syndical de la copropriété « Riva Di Fuveau », également appuyées par le CIQ, sont toujours les mêmes :

Fissures du pont, octobre 2017, l’inquiétude demeure.
Certes  le pont du Jas de Bassas est toujours à la même place, les fissures aussi, mais  aucune intervention, ni étude, ni mesure conservatoire, ni réponse explicative de la mairie n’a été constatée depuis que ses services ont été mis au courant (Août 2017).

L’installation d’un éclairage public intelligent, dans l’impasse du jas de Bassas,  avec des candélabres alimentés par panneaux solaires et munis de détecteurs de présence, car la fréquentation piétonne est en nette augmentation dans cette impasse en raison du développement du centre commercial du carrefour de l’Europe et de l’implantation du lotissement du Jas de Bassas de l’autre coté de la RD 96.

Av. Maréchal Leclerc, vers le Rond-point de L’Europe: Absence de trottoir

Le prolongement du trottoir sur l’avenue du général Leclerc, entre la copropriété « Riva Di Fuveau » et le Carrefour de l’Europe,  en raison d’un bord de route de plus en plus fréquenté par des piétons à leurs risques et périls, cela en liaison  avec développement du centre commercial de l’Europe.

Fréquentation en augmentation aussi bien d’un côté ou de l’autre de la voirie par les habitants de la route d’Aubagne ou du lotissement « Les Clos de Fuveau » qui doivent se rendre au collège.
Comme le montre la photo, ce n’est pourtant pas la place qui manque, sur les bas côtés…

Cameras de surveillance en place à l’embranchement Chemin des Vertus / Av Maréchal Leclerc :

Copropriété « Riva Di Fuveau »

La pose de trois caméras, reliées à la police municipale, à l’embranchement Chemin des Vertus / Av Maréchal Leclerc est effective depuis peu. Bien qu’implantée un carrefour plus loin que demandé, une des trois caméras devrait couvrir le parking de la copropriété « Riva Di Fuveau » et en améliorer la sécurité. En effet suite aux intrusions, dégradations et vols survenus dans cette copropriété, dans un passé récent, les habitants sont très inquiets.

Administrateurs du CIQ devant la copropriété  » Riva Di Fuveau »

Video surveillance dans le quartier : synonyme de sécurité ?

Caméra vidéo surveillance, Av. Maréchal Leclerc /Chemin des Vertus

Un ensemble de trois cameras est positionné au carrefour Av. Maréchal Leclerc/Chemin des Vertus couvre l’av. Maréchal Leclerc, devant la copropriété Riva Di Fuveau, l’autre partie de l’Av. Maréchal Leclerc en direction de Rond-point de l’Europe, et la Montée du Chemin des Vertus vers le Collège du Font D’Aurumy.
Pour les habitants, est-ce suffisant pour être rassurés ? (voir article précédent)

Cette vidéo surveillance pose toutefois quelques questions :
– S’agit-il uniquement de sécuriser la population ?
– N’y aura-t-il pas tentation de verbaliser à partir des informations fournies par ces caméras ?
– Y-a-t-il quelqu’un devant les écrans, la nuit au moment ou se produisent la grande majorités des faits d’incivilités, de délinquances et de manquements au code de la route ?

Voisins vigilants, au moins les malfrats sont prévenus !!!

Les habitants de la Résidence « Riva Di Fuveau » ont pour leur part pris des précautions supplémentaires précautions en s’associant au réseau « Voisins Vigilants ». (Voir la photo)

Terrain inondable en bordure du Vallat, à côté
et derriere la copropriété « Riva Di Fuveau »

Nouvelle chaîne au bout de l’impasse depuis le 9 octobre 2017 :

Chaîne de sécurité, remise par les services techniques.

Printemps 2017: La promesse avait été  faite aux riverains au printemps 2017, d’une barrière fiable installée au bout de l’impasse, au débouché sur la RD 96, dés les travaux de rénovation du pont du jas de Bassas terminés.

L’ancienne chaîne, plus souvent à terre qu’en place, ouvrait la porte à tous les dangers sur la RD 96 (route à grande vitesse).

La chaîne avait fini par disparaître et depuis les riverains attendaient.
Enfin ! les services techniques de la commune ont remis en place, ces jours-ci (octobre 2017), une chaîne estampillée  « Fuveau », au bout de l’impasse du Jas de Bassas, au débouché sur la RD 96 . Elle est équipée d’une fermeture de type « accès sécurité ».  Ce n’est pas la barrière demandée, mais c’est déjà un progrès « sécurité » pour les riverains !

Août 2017, apparition inquiétante de fissures après la restauration complète du pont :

Alors que le pont du Jas de Bassas est encore tout fraîchement rénové, voila que depuis quelques semaines, courant Août 2017,  sont apparues d’inquiétantes fissures en divers endroits du pont, tant du coté droit que du coté gauche.
Mais que se passe-t-il ?

La mairie est prévenue. Nous attendons son expertise et ses propositions de solution. Toujours rien au 09 10 2017.

Les fissures en photos : cliquer dessus pour les voir en grand format.

Réfection du pont patrimonial du « Jas de Bassas » commencé en 2016 grâce au Département :

Pont du Jas de Bassas avant rénovation
Pont du Jas de Bassas,  fraichement  rénové
Pont du Jas de Bassas en cours de réfection

Les travaux de consolidation du pont de l’ impasse du Jas de Bassas, élément d’importance du patrimoine architectural de la commune, ont été effectués. Un volet amélioration de l’étanchéité de l’ouvrage est inclus dans le cahier des charges. Le coût des  travaux estimé à 100 000,00€ H.T. est  financés à 80% par le Département. Reste encore le goudronnage de la partie voie de circulation. Prévu initialement en janvier 2017, il ne devrait plus tarder.

Le pont une fois re-goudronné à neuf

La première phase terminée, restait le goudronnage de la  voie de circulation, sur le pont une fois rénové de fond en comble.

Le pont une fois rénové de fond en comble

Débouché provisoire sur la RD 96 (Départementale à grande circulation) :

Débouché de l’impasse sur la D96, extrêmement dangereux

Cette impasse  et ce pont desservent les habitations entre la RD 46 et la RD 96. Pendant les quelques jours ou le pont sera indisponible à la circulation, l’impasse sera ouverte sur la RD 96.
Aussi une bande jaune a été peinte et un panneau « stop » posé, le long de la RD 96 au débouché de l’impasse, pour matérialiser un stop provisoire et la possibilité de sortie et d’accès pendant la phase de goudronnage et de séchage.
Aussi une bande jaune a été peinte et un panneau « stop » posé, le long de la RD 96 au débouché de l’impasse, pour matérialiser un stop provisoire et la possibilité de sortie et d’accès pendant la phase de goudronnage et de séchage.

Fin de l’impasse communale du Jas de Bassas débouchant sur la RD 96 (Départementale à grande vitesse)
Administrateurs du CIQ en discussion, impasse Jas de Bassas avec un riverain

Des Cameras contre le vol ?

Copropriété « Riva Di Fuveau »

Suite à plusieurs vols dans leur secteur, le président du conseil syndical de « Riva Di Fuveau » a demandé à Mme le maire, fin avril-début mai 2017, l’implantation d’une caméra de vidéo protection dans le cadre du déploiement de la vidéo-surveillance dans Fuveau, au carrefour de l’avenue Maréchal Leclerc / impasse du Jas de Bassas / avenue Alexandre Philip.

 

Caméra vidéo surveillance, Av. Maréchal Leclerc /Chemin des Vertus

Le responsable de la police municipale lui a répondu par l’affirmative, dans un mail en date du 7 mai 2017, mais en précisant que la caméra sera positionnée à l’intersection : Chemin des Vertus / avenue Maréchal Leclerc. C’est-à-dire pas au carrefour demandé…

 

 

Un œil sur l’avenue , un œil sur le parking de Riva Di Fuveau